Emmanuel Picavet - "Raisons de l'action et formes d'engagement"

Emmanuel Picavet, U. Paris I

Dans cette communication, je m'attacherai à explorer les raisons de considérer, dans l'explication et la justification de l'action, des élements qui ne se laissent pas ramener de manière simple aux meilleures raisons de l'action individuelle qui concernent la promotion, par l'individu lui-même, des valeurs ou intérêts qui sont les siens.

Je considérerai des situations qui présentent un effet de composition dans des interactions stratrégique. Dans les dilemmes o? É? les meilleures raisons causales et calculatoires ne poussent pas dans une direction avantageuse aux individus, ces ''meilleures raisons'' n'épuisent pas concernent l'attachment à des règles d'action, ou à des configurations collectives des choix d'actions. Cela dispose à penser qu'il faut prendre en compte des ''engagements'', mais j'essaierai de montrer que le lien avec les valeurs et les actions personelles reste tout à fait essentiel.

Par ailleurs, dès que l'on introduit la référence aux institutions, il est au fond assez traditionnel et surtout, bien justifié, d'admettre que les ''meilleures raisons'' substantielles présentes à l'esprit de l'agent (et directement fondées sur son examen de la situation) ne sont pas systématiquement les meilleures guides de l'action, pour l'agent lui-même.

UBI, Pólo I, Sala dos Conselhos

 

 

 

Support:
Fundação para a Ciência e a Tecnologia
União Europeia
Quadro de Referência Estratégico Nacional
Programa Operacional Factores de Competitividade
Universidade da Beira Interior